ATELIER 3

by Anne

Créer avec le matériau le plus basique, sans colle, sans outil…

En ces temps très troublés et particuliers, je vous propose de créer, même si vous n’avez pas de matériel créatif à la maison. 
Pas de feutres, pas de crayons de couleur, pas de peinture, pas de ciseaux, pas de colle…! Vous allez quand même pouvoir créer, juste avec vos mains et une simple feuille blanche A4 … et même écrite si vous avez terminé votre ramette de feuilles, parce que vos enfants ont dessiné tous les jours depuis le début du confinement!;)

L’idée de cette activité est initiée par le superbe album Beau jour tout blanc de Rascal aux éditions La maison est en carton: album plein de tendresse, d’amour et de poésie.

Avec vos doigts et vos mains, vous pouvez 

  • déchirer, déchirer en bandes (parce que le papier se déchire mieux dans un sens que dans l’autre), en lanières, en petits morceaux, déchiqueter…
  • plier, déplier, étaler, plier en accordéon, ne plier qu’un seul bout, plier comme une enveloppe, plier comme pour cacher un petit secret, envelopper…
  • rouler, enrouler, dérouler, former un cylindre, entourer…
  • percer, transpercer, trouer, lacérer…
  • tordre, entortiller
  • froisser (faire des boules), défroisser, 
  • aplatir… 
  • créer des ponts, glisser sous…

Explorez, sans chercher forcément à créer quelque chose de figuratif, mais, en ayant à l’esprit, que cette proposition d’activité permet de s’orienter vers une création en volume, et à sortir d’un aplat plus fréquent.

Lorsque vous déchirez, froissez… soyez attentif, attentive, au toucher du papier sous vos doigts et vos paumes de mains et surtout aux bruits produits par le papier en fonction de l’action effectuée. Déchirer ne produit pas le même son que froisser… A ce moment-là, vous êtes vraiment présent(e) à votre créativité! Suivez votre intuition! Rentrez dans votre bulle de concentration et amusez-vous!

Si vous souhaitez conserver votre production, vous pouvez, tout à la fin, mettre un point de colle sous chaque élément, sans trop aplatir pour garder le volume et juste maintenir le papier en place. En collant imparfaitement, les ombres créées, très riches en effet, peuvent subsister.

Si vous créez avec un enfant (dès 3 ans, l’adulte peut aider au déchirage: action difficile pour les petits mais très riche pour travailler la préhension entre le pouce et l’index), il est intéressant à la fin du travail, d’observer vos créations respectives, sans comparaison ni jugement de « C’est plus beau! », juste chercher les similitudes et les différences d’actions et d’effets, verbaliser et nommer les actions… Et surtout avoir été, dans la joie, d’avoir partagé cet instant de création!

A vous de jouer!

Créer, ressentez, vivez!

0 comment
0

You may also like

Leave a Comment

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accepter Lire Plus