ATELIER 1

by Anne

Vous vous demandez peut-être comment développer votre créativité, quelle technique choisir, quel matériel possédé et utilisé, qu’exprimer, à partir de quel support, quel laps de temps consacré… ?

Toutes ces interrogations vous freinent, vous empêchent de passer à l’action, vous procurent des ressentis de jugement sur vos capacités, sur le regard que votre entourage pourrait porter à cette activité, sur l’utilité de consacrer du temps à cette activité…

C’est tout à fait normal, je suis aussi passée par toutes ces interrogations, et encore aujourd’hui certaines croyances peuvent ressurgir !

Enfant, vous ne vous posiez pas toutes ces questions. Vous suiviez votre intuition, votre plaisir ! 

Alors si vous souhaitez vraiment vous reconnecter à votre créativité, vous allez faire pareil ! Qu’est-ce qui vous apportait de la joie ? Ca pouvait être la peinture, le découpage, le tricotin, faire des pompons, la poterie… Il y a tant de solutions pour créer!

Je vous propose de commencer le cheminement par le papier.

Le papier ! Matériau bien simple et à la fois si mystérieux ! Il provient bien sûr, comme vous le savez des arbres ! Et les arbres sont des êtres vivants qui entretiennent avec les autres êtres vivants des liens particuliers ; Ils nous apportent force et sérénité.

Alors commençons par le papier !

De nos jours, le papier est partout dans notre quotidien ; au point que nous n’y faisons même plus attention ! Accordons-lui toute notre conscience !

Vous n’avez besoin d’aucun matériel, n’y d’un temps particulier. Il vous suffit, juste, de regarder autour de vous, d’avoir conscience de votre quotidien.

Vous pouvez rassembler dans une belle boite tous les papiers que vous rencontrez dans la journée et qui vous attirent, que vous aimez, qui déclenchent en vous un intérêt, un ressenti de bien-être ! Connectez-vous à vos ressentis!

L’intérêt peut se situer au niveau de son toucher, de sa texture, de sa douceur, de sa couleur, de ses motifs, de sa fragilité, de son odeur, de son bruit au toucher, de sa transparence… 

J’aime les papiers qui emballent les sachets de thé car ils sentent bons et que leur texture est un peu poreuse.

J’aime les vieilles cartes soutières pour les routes tracées dessus comme des chemins de vie, pour la couleur jaunie du papier, pour les anciennes polices d’écriture, pour la présence de rivières, de lacs, de forêts, pour les couleurs et les pictogrammes différents utilisés…

J’aime les vieux livres, les vieux romans ou les anciens manuels de leçons de choses pour leurs pages jaunies, pour les mots ou dessins que je trouve dedans, pour la finesse du papier, pour les petites écritures des légendes des dessins… 

J’aime les journaux pour la finesse de son papier, sa fragilité et sa faculté à se déchirer régulièrement dans un sens mais pas dans l’autre, pour le mystère de ses écritures différentes, pour les journaux étrangers : écritures comme des dessins mais qui ont du sens pour ceux qui parlent la langue ! 

J’aime le papier de soie ou le papier kraft qui entourent les bouquets de fleurs pour sa fragilité et sa transparence ou pour sa solidité, sa trame, ses couleurs neutres ou plutôt colorées quand il est bicolore, pour l’uniformité de sa couleur…

J’aime certains papiers cadeaux mais pas glacés pour leurs motifs.

J’aime les enveloppes reçues, pour leurs timbres oblitérés et leurs petites dentelures, les quadrillages que l’on peut trouver à l’intérieur.

J’aime le papier ligné des vieux cahiers jaunis, des partitions….

Et vous, quels papiers aimez-vous ? Pour quelles raisons ? Est-ce qu’ils vous rappellent un souvenir d’enfance, un moment heureux, une texture agréable…

Amusez-vous à voir autrement les papiers qui croisent votre route et à les collecter!

Prenez soin de vous et de votre créativité! 

N’hésitez pas à vous inscrire à la newsletter pour être informée des nouveaux articles!

0 comment
0

You may also like

Leave a Comment

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accepter Lire Plus