INSPIRATION, OÙ TE CACHES-TU?

by Anne

Comment et où trouver l’inspiration ?

L’inspiration désigne une affluence d’idées stimulant l’imagination et la créativité.

Mais il est parfois difficile de trouver de l’inspiration !;(  

Comment trouver les idées qui poussent à la création, qui permettent d’accéder à l’imagination ?

L’inspiration est comme un souffle créateur qui anime celui qui crée. Les deux expressions Chercher l’inspiration et Suivre son inspiration sont les clés pour créer sans pression et dans l’exaltation.

« Je mets dans mes tableaux tout ce que j’aime.
Tant pis pour les choses, elles n’ont qu’à s’arranger entre elles. » 
Pablo Picasso

Chercher l’inspiration 

Vous pouvez considérer vos émotions comme des messages : Retrouver ce qui vous anime au plus profond de vous.

Vous ne savez pas où chercher l’inspiration ? Quel sujet choisir ? Quelle technique utilisée ? Toutes les réponses sont déjà là au fond de vous ! Juste enfouies en vous ! 

Vous pouvez vous demander :

Qu’est- ce que je faisais enfant, avec enthousiasme ? 

Il est intéressant d’examiner l’étymologie du mot enthousiasme.  Enthousiasme provient du grec et signifie, qui a dieu en soi : lorsque nous faisons quelque chose dans une grande joie, nous activons la partie divine, la partie la plus haute en nous.

Qu’est-ce que j’aimais faire avec plaisir ? 

Il y a de grande chance que, ce que vous faisiez enfant, avec contentement, vous apporte toujours du plaisir, aujourd’hui, dès que vous y repensez ou le faites. Ces moments représentent l’essence même de vos centres d’intérêt. 

En vous reliant à vos émotions, vous identifierez les activités qui vous apportaient du plaisir. Y avait-il une récurrence dans le type d’activités, avec telles ou telles personnes, dans quels lieux, à quels moments…

Quelle est l’activité qui, lorsque j’y repense, m’apporte immédiatement une émotion de joie?

Cette exploration intime a pour objectif d’affiner la connaissance de ce que vous aimez particulièrement : approfondissement qui renforce et aide à affirmer simplement et subtilement vos centres d’intérêts qui alimenteront votre inspiration. 

Prenez quelques instants pour repenser aux passions de votre enfance. Visualisez-vous enfant. Que faisiez-vous avec joie, avec enthousiasme ? 

Pour ma part, j’aimais être dans la nature avec mes parents : ramasser au grès de nos promenades, des feuilles, des fleurs, des champignons, des châtaignes, des mûres, des framboises, récolter des coques, pêcher des crevettes, débusquer les crabes au fond de leurs trous, identifier les fleurs et les arbres, connaitre leurs noms, jouer avec les végétaux : fabriquer une petite poupée coquelicot, enfiler des pâquerettes par leurs cœurs sur une tige, souffler dans une herbe…

J’aimais faire de la poterie, apprendre avec ma maman à broder, coudre, tricoter…

Suivre son inspiration 

Après avoir fait ce travail de sondage pour identifier vos plaisirs, ce qui vous apporte de la joie, maintenant, écoutez cette petite voix intérieure et donnez-lui plus de poids qu’à celle qui vient de l’extérieur, qu’aux injonctions externes. Steve Jobs disait : « Ayez le courage de suivre votre cœur, votre intuition. » L’intuition est la connaissance subconsciente de quelque chose. 

En écoutant votre intuition, nous augmentez votre confiance. Vous devenez inspirée et lorsque vous êtes liée à l’inspiration, à votre source interne, vous avez plus facilement accès à votre créativité et sur le long terme. 

Je trouve mon inspiration dans la nature, chez les oiseaux, les insectes et plus notamment dans les végétaux : les fleurs, les feuilles, les plantes grasses, les écorces d’arbres, la forme des troncs…

J’aime créer en variant les matériaux (tissus, laine, papiers divers, terre…), insérer des végétaux (feuilles, plumes, écorces, graminées…).

J’aime la couleur, j’adore les crayons de couleur… et lire.

S’alimenter du travail des autres 

Vous pouvez observer des livres d’art, des comptes sur Instagram, des banques d’images sur Pinterest …

Mais ce travail de prospection n’est pas une fin en soi et il faudra, à un moment donné, vous en libérer, parce que lorsque la source est externe, vous ne pouvez pas rester motivée sur le long terme. Votre travail ne vous nourrira pas. 

Vous pouvez vous inspirer de ce que font les autres créateurs, mais vous ne pourrez pas suivre cette mode ou cette tendance longtemps si cela ne correspond pas à un centre d’intérêt qui vous motive. L’influence artistique doit rester une suggestion pour vous permettre d’exprimer votre singularité.

Si vous regardez constamment le travail des autres, vous risquez de vous vider, voire de vous décourager, de perdre votre énergie créative et de dissoudre la force de votre style.  

Vous pouvez vous alimenter du travail des autres en observant et en variant le choix d’une technique, d’un sujet, d’un thème, d’un modèle, d’une disposition dans l’espace, de matériaux, d’outils … Ces observations d’images peuvent être prises comme des exercices. En vous entrainant à copier une partie d’un modèle, vous apprenez, vous alimentez votre imagination, pour intégrer un élément dans votre création mais pas entièrement. Les grands peintres apprenaient également en copiant leurs maitres puis, s’en affranchissaient en développant leur propre technique et leurs sujets de prédilection.

Ce terreau fertile, essentiellement visuel, nourrira et réactivera votre imagination en vous connectant à ce qui vous plait (car vous l’avez déjà identifié !). 

L’impact de la lecture

Votre imagination peut aussi s’alimenter par les images mentales, créées par vos lectures. Pour ma part, je crée principalement à partir des mots. 

Je ne peux pas vivre sans livres ! Romans, essais, revues et biographies inspirantes, recueils de poésies…

Je lis, je m’imprègne de beaucoup de citations, de poèmes, avec une grande préférence pour les haïkus, ces petits poèmes japonais de 3 vers, qui en disent tant en si peu de mots !

Pour illustrer le texte très poétique de Dominique Corazza, C’est peut-être aux éditions des P’tits Bérets ( https://www.lesptitsberets.fr/catalogue/livre/115-c-est-peut-etre ), j’ai réalisé un brainstorming à partir d’une banque de mots, extraits d’années de lecture de poésies (un très grand merci à mon amie Dominique Dubreucq pour ce cadeau inestimable !). J’ai associé ces mots en fonction de ressentis, de sensations en lien avec les 5 sens, de gammes de couleurs, d’univers différents, de souvenirs…

Lorsque je crée à partir de haïkus, je peux exprimer la légèreté, la poésie de la vie et sa beauté.

Lorsque je crée à partir de citations, je peux y insérer de l’amusement, de l’humour, une vision décalée…

Les mots créent en moi des images mentales et je visualise spontanément les dessins que je peux produire. 

Cet engrais créatif, visuel comme visualisé alimentera sans fin votre imagination parce que vous serez connectée à ce qui vous plait profondément. 

En vous ouvrant à votre cœur, vous serez en connexion avec votre inspiration intime !

Voilà le secret pour trouver votre puits d’inspiration : se relier à votre cœur et créer selon ce qui vous anime

L’amour reste toujours la solution à tout ! Comme l’exprimait Mère Thérésa : « j’inspire l’amour, j’expire l’amour ! »

Inspirée, vous expirerez votre créativité singulière !

Créez, ressentez et vivez

Prenez soin vous et de votre créativité !

Et je serai très heureuse que vous me racontiez comment vous alimenter et accéder à votre inspiration, et que vous me racontiez votre petite pause, rien que pour vous ! 

N’hésitez pas à vous inscrire à la newsletter pour être informée des nouveaux articles!

0 comment
0

You may also like

Leave a Comment

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accepter Lire Plus